Financier
Publié le

le couteau qui tombe !

Un vieux dicton boursier dit qu’on ne rattrape pas un couteau qui tombe. C’est aujourd'hui notre position : attentiste. Rares sont les investisseurs qui ont anticipé la baisse pour profiter d’un aller (et d’un retour à venir) à but spéculatif. La patience reste donc de mise. En effet, céder à la panique aurait pour conséquence de couper ses positions sur un  bas niveau  (voir très bas niveau) de marché et ainsi de ne pas profiter du fort rebond potentiel  qui finira par arriver suite à une bonne nouvelle concernant l'épidémie. Dans un tel contexte, la diversification des portefeuilles paraît essentielle et devrait témoigner de leur résilience.